Galerie Anaphora Paris | Gérard Trignac
15394
page-template-default,page,page-id-15394,cookies-not-set,_masterslider,_msp_version_2.25.4,ajax_leftright,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Gérard Trignac

Né le 19 juin 1955 à Bordeaux

_

Formation de technicien collaborateur d’architecte à l’Ecole d’architecture de Bordeaux de 1975 à 1978, court passage à l’Ecole des Beaux-Arts
– 1ère exposition à la galerie Condillac (1980),
– 1 er prix de dessin de la ville de Bordeaux (1981)
– Bourse de gravure attribuée par l’académie des Beaux-Arts (1981)
– séjour à la Casa Velasquez de Madrid (de 1982 à 1984)

_

Thème de prédilection : architectures imaginaires, atmosphères fantastiques signant son appartenance aux artistes du Mouvement « Les Visionnaires » (cf livre de Michel Random édité par Philippe Lebaud en 1991)

_

Expositions personnelles et de groupe en France et à l’étranger (à Paris – Galerie M. Broutta -, à Lyon, Toulouse – Galerie Palladion, exposition personnelle en 1987 -, à Venise, Milan, Madrid, Bruxelles, Londres, New York)
Exposition rétrospective à la Bibliothèque Municipale de Bordeaux en 2004
Exposition « Les Visionnaires » au musée Panorama de Bad Frankenhausen en Allemagne en 2012 (14 artistes)
Artiste invité au Musée Raymond Lafage à l’Isle -sur-Tarn en 2019

_

Illustration de livres de bibliophilie :
– « Tristan et Yseut » , édité par le Club du livre (en compagnie de 4 autres artistes,1985)
– « Ode à Paris » de Philippe Soupault, édité par la galerie Bernier (1986)
– « L’Immortel » de J. L. Borges traduit par R. Caillois, pour les Bibliophiles de l’Automobile-Club de France (1989)
– « Les Villes invisibles » d’Italo Calvino traduit par J.Thibaudeau pour les Amis du livre contemporain, Paris (1993)
– « Les Portes du Silence » (2004)

_

Artiste permanent de la galerie Anaphora à Paris depuis mai 2016, participation aux expositions collectives :
« Passage » (participation au Portfolio I, 2016), « Les 4 éléments » (2016),
« Petits Formats pour Grands Voeux 2016 »,
« Le Passage dans tous ses Etats » (2017), « Petits Formats pour Grands Voeux 2017 »
« Rêves d’Architectes » (2018), « Petits Formats pour Grands Voeux 2018 »
« Passage et Polyptyque » (2019), « D’un Passage à l’autre : continuités et ruptures » (2019)
« Petits Formats pour Grands Voeux 2019 »

_

Bibliographie :
– « Dix ans de gravures », avec un texte de Gilbert Lascault, Éditions Natiris (1990)
– « Graveurs au 20e siècle » : collection du Fonds régional d’art contemporain d’Ile-de-France
– « Abyme » : le guide de « La cité des Ombres », sous la direction de Raphaël Granier de Cassagnac,
– Éditions Mnemos, 2009 (livre-univers autour de la réédition en 2007 de l’oeuvre de Mathieu Gaborit
sous le titre « Les Royaumes crépusculaires – l’intégrale »)
– Catalogue de Robert Coustet accompagnant l’exposition rétrospective à
la Bibliothèque Municipale de Bordeaux, Edition William Blake & Co (2004).

_

Prix :
-1er prix du Salon de la gravure originale de Bayeux
– prix du Salon des méridionaux de Toulouse
– prix Charles Oulmont-Fondation de France
– prix Kiyoshi Hasegawa
– prix de gravure Michel Ciry
Académicien associé section art, de l’Académie internationale de Greci-Marino (Italie) en 1997